Né en 1988, Guillaume Sigier débute le piano à l’âge de 7 ans à Valenciennes, puis entre au conservatoire de Lille, où il étudie auprès de Marc Lys et Christophe Simonet.

Il intègre le Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris en 2005 dans la classe d’Henri Barda et Isabelle Dubuis et obtient son Prix de piano dans la classe de Roger Muraro. Parallèlement, il approfondit sa formation par l’étude de l’harmonie, de l’accompagnement et de la musique de chambre, auprès de Cyrille Lehn, Jean-Frédéric Neuburger, Yumi Otsu, Claire Désert, Ami Flammer et Yovan Markovitch.

Tout au long de son parcours, il bénéficie des conseils de personnalités telles que Susan Manoff, Anne Quéffelec, Daria Hovora, Florent Boffard, Denis Pascal, Hortense Cartier-Bresson, Jean-Claude Pennetier, et participe à de nombreuses masterclasses avec Roy Howatt, Ian Jones, Yuval Admony, Tami Kanazawa, Gilbert Amy, Michel Béroff, Emmanuel Strosser, Christian Ivaldi et les membres du trio Wanderer.

Il se produit régulièrement en récital en France et à l’étranger lors de nombreux festivals (festival de l’Ouvèze, Jeunes Talents, festival de Valloires, d’Aix-les-Bains, Ravéliades, 30e festival de la société Chopin, Piano à Lyon, festival Pablo Casals de Prades, Word Piano Conference de Novi Sad…) ou encore aux Archives Nationales, aux Bouffes du Nord, à l’Hôtel des Invalides, à la Fondation Singer-Polignac, à la salle Pleyel (Prélude au concert) à Paris, et au Royal College de Londres ou encore lors du Festival international étudiant de Kyoto. En tant que soliste, il interprète le 3e Concerto de Beethoven à Lille, puis la Rhapsody in Blue de Gershwin avec l’harmonie du Conservatoire de Paris ou plus récemment le Concerto en sol de Ravel à la Cité de la Musique à Paris, sous la direction de Philippe Aïche.

Féru de musique de chambre, Guillaume se produit avec la violoncelliste Honorine Schaeffer lors du 31e Festival international de piano de la Roque d’Anthéron - duo qui reçoit les encouragements d’Ivry Gitlis .

Il participe à l’émission « Le matin des musiciens » sur France Musique d’Edouard Foure Caul-Futy en 2009. Récompensé du prix Ravel de la ville de Ciboure, distingué lors du 57e Concours international de piano Maria Canals de Barcelone en 2011, et admis pour préparer son Diplôme d’Artiste Interprète au Conservatoire de Paris en 2012, il est aussi lauréat de la Fondation L’Or du Rhin,et lauréat 2013 du concours World Piano Teachers Association et des "Révélations classiques de l’ADAMI".