Née en 1991, Léa commence l’alto à six ans et est admise au CRR de Paris peu de temps après dans la classe de Carole Dauphin. En 2008, elle est reçue à l’unanimité au CNSM de Paris oú elle travaille pendant cinq ans avec Sabine Toutain et Christophe Gaugue.

Lors d’un échange Erasmus, Léa étudie avec Nobuko Imai à Genève et elle participe régulièrement à des master-classes avec Tabea Zimmermann, Kim Kashkashian, Atar Arad, Antoine Tamestit, Lawrence Power, Lars Anders Tomter, Veronika Hagen… Ainsi qu’avec Pamela Frank, Miriam Fried, Ferenc Rados, Gabor Takacs-Nagy, Hatto Beyerle en musique de chambre.

Elle est aussi sélectionnée pour participer à de prestigieuses académies comme le Ravinia’s Steans Music Institute (USA), Verbier Festival Academy (Suisse), IMS Prussia Cove (UK), Aurora Chamber Music Festival (Suède), Encuentro de Santander (Espagne), International Orchestra Institut of Attergau (Autriche) qui l’amènent à se produire dans diverses formations.

Enrichie de ces nombreuses rencontres, Léa devient lauréate 2013 de la Fondation Meyer, lauréate 2010 de la Yamaha Music Fondation of Europe, obtient un second prix au Concours National des Jeunes Altistes et un troisième prix au Concours International Wolfgang Marschner en Allemagne. Son jeu sensible et original lui permet aussi de remporter le premier prix ainsi que le prix SACEM au Concours Européen pour Jeunes Solistes au Luxembourg.

Chambriste passionnée et investie, Léa est invitée à jouer en France comme à l’étranger. Elle participe notamment au Festival de Pâques d’Aix en Provence, aux Moments Musicaux de la Baule, Festival de Pâques de Deauville, Festival de Musique de Chambre de Saint-Paul de Vence Les Nuits du Mont Rome, EMCY Stars of Tomorow Tour, Connaissance des Jeunes Interprètes, Fränkische Musiktage Alzenau, Norwegian Youth Chamber Music Festival… Récemment elle a ainsi partagé la scène du Quatuor Modigliani, Gérard Caussé, Alena Baeva, Nicholas Angelich, Renaud Capuçon, Lars Anders Tomter, Clemens Hagen, Midori Goto, Torleif Thedéen… Ainsi que de plus jeunes musiciens comme Edgar Moreau, Dami Kim, Valeryi Sokolov, Alina Pogotskina. Léa s’est également produite en soliste au Festival Grieg in Bergen, Festival Jeunes Talents ainsi qu’avec le Norwegian Youth Chamber Ensemble.

Cette saison, Léa rejoindra l'ensemble Zagreb Soloists pour une tournée en France, participera entre autre au Festival Groba (Espagne), Festival de musique de chambre de Besancon, Les Meridiennes de Rouen, Festival de Pâques d’Aix en Provence et une tournée européenne de l’intégrale des quintettes à deux altos de Mozart est prévue avec Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Clemens Hagen et Alina Ibragimova.

Léa joue un alto fait par Etienne Vatelot à Paris en 1995.