Paule-Emmanuelle Gabarra a fait ses études musicales au Conservatoire National de Région de Bordeaux où elle a obtenu les Médailles d’Or de Piano et de Musique de Chambre à l’âge de 15 ans, puis, à l’Ecole Normale de Musique de Paris sous la direction d’ Annie d’Arco, Jacques Lagardes et Bruno Rigutto. Elle a été première nommée à l’unanimité au diplôme Supérieur d’exécution avec les félicitations spéciales du Jury, à l’âge de 18 ans.

Depuis elle se produit régulièrement en soliste et avec orchestre en France, en Europe de l’est, en Asie centrale et en Amérique latine lors de concerts, dans les festivals, théâtres et salles de concerts.

Elle joue en musique de chambre avec Michel Roux, baryton de l'Opéra Comique, la soprano Keiko Imamura avec laquelle elle fait une tournée au Japon et le ténor Mark Jackson. Elle joue en duo piano / violon avec Haik Davtian un répertoire de musique romantique et russe du 20e siècle. Après avoir mené une longue carrière de soliste, la musique de chambre prend une place de plus en plus importante dans son parcours.

 

En 2000 elle a enregistré pour Maévé Production un disque avec des œuvres de Chopin, Brahms, Liszt, Ravel, Debussy.

Paule Emmanuelle Gabarra est une pianiste amoureuse des arts de la scène. Elle enrichit sa sensibilité musicale comme directrice musicale sur des créations d’opéras contemporains, et compose pour le théâtre musical. Elle travaille auprès de compositeurs comme François Bou, Gérard Condé, Pascal Diez, et incorpore l’orchestre de 2E2M pendant 2 ans sous la baguette de Paul Mefano.  « Sa pratique avancée de la danse et du théâtre donne à sa présence en scène une qualité particulière d’élégance et d’intensité. L’engagement personnel et la fougue de la pianiste font merveille. Pas d’effets exagérés, mais une dramatisation profonde, intense comme une nécessité intérieure… Dernier bis, ultime consolation pour un public qui aurait sans doute aimé partager plus longtemps l’univers de la pianiste… 

Marraine du festival « les printemps musicaux », elle s’inscrit dans une transmission pédagogique au conservatoire de Champigny sur Marne et a donné pendant plusieurs années des masters class au Japon et en Amérique Centrale.