Rémi Geniet, marqué par les dernières années d’enseignement de la très regrettée Brigitte Engerer, est à ce jour le plus jeune lauréat du Concours International Beethoven de Bonn, dont il a remporté le 3ème prix lors de l’édition 2011.

Etudiant en parallèle au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à l’Ecole Normale de Musique Alfred Cortot dans la classe de Rena Shereshevskaya, il a obtenu à 18 ans en 2011 le Diplôme Supérieur de Concertiste à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Il a bénéficié de master-classes avec Tatyana Pikayzen, Vera Gornostayeva, François-René Duchâble, Giovanni Bellucci, Abdel Rahman El Bacha.

Il obtient également en 2011 le 1er prix « Piano Interlaken Classics » de Bern, et est lauréat de nombreux autres concours: Concours International Horowitz 2010 à Kiev (avec notamment le prix spécial d'interprétation Vladimir Horowitz,  le prix Marian Rybicki et le prix de l'Université de Musique Frédéric Chopin en Pologne), concours de Vulaines-sur-Seine, concours de la fondation Léopold Bellan, Rencontre Internationale de Piano de Paris, concours international Adilia Alieva et « Grand prix » du concours international de piano Nice - Côte d'Azur.

Rémi a participé aux festivals Piano en Valois, Pianos Folies du Touquet, Pianoscope à Beauvais, Lisztomanias à Châteauroux, au festival Bach de Toul, aux Moments Musicaux de la Baule, aux Journées Internationales Alfred Cortot, à l’Automne Musical au Carré d’Art de Nîmes, aux Rendez-vous du piano à Nice, au festival des Amis de la Musique à Vaison-la-Romaine et aux Rencontres Artistiques de Bel-Air au théâtre de Chambéry. Il a également donné des récitals en Pologne, Allemagne, Suisse, aux Pays-Bas et à Moscou. Il est régulièrement invité à la salle Cortot par Marian Rybicki, directeur artistique de l'association Animato, à Montpellier par la Boîte à Musique,  disquaire « Diapason d’or », et à Avignon par Pianos Pulsion.

Pour les saisons prochaines, il est invité entre autres à Vienne et à l’auditorium du Louvre. L’Orchestre National d’Ile-de-France l’a convié pour interpréter à la salle Pleyel le concerto en ré mineur de Mozart sous la direction d’Adrian Leaper.

En duo avec la violoniste Charlotte Saluste-Bridoux, il a été invité par René Koering à l’Opéra de Montpellier et par les amis d'Alain Marinaro à  Perpignan. Il a également travaillé au CNSM dans les classes de musique de chambre de Marc Coppey, Michel Moraguès et Pierre-Laurent Aimard. Rémi a bénéficié d'une bourse de la fondation ZALESKI à l'Ecole Normale de Musique de Paris pour les années 2009-2010 et 2010-2011.